Stage de préparation au répertoire italien pour les chanteurs lyriques

Du 3 au 14 mai 2010

(60 heures)

Raphaël Sikorski

Technique Vocale et répertoire

Bertrand Halary

Coaching et répertoire

Eleonora Pacetti

Coach de langue

Stage conventionné AFDAS

Date limite de dépôt des dossiers : lundi 19 avril 2010

Informations pratiques

Dates du  stage (60 heures de stage) : du lundi 3 mai au vendredi 14 mai 2010

  • Du lundi 3 au vendredi 7 mai 2010
  • Du lundi 10 au vendredi 14 mai 2010

Horaires des cours : de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00

Nombre de participants : limité à 12

Lieux : Laboratoire de la Voix 7, rue de Saint-Senoch 75017 Paris

Inscription au stage :

Les dossiers de demande de prise en charge sont à retirer à l’AFDAS 3 rue au Maire, 75003 Paris ou à télécharger sur le site de l’AFDAS : www.afdas.com Renseignements auprès de l’AFDAS au 01 44 78 39 39

Sélection des candidats jusqu’au 19 avril 2010

Sélection effectuée sur dossier et après un entretien avec Raphaël Sikorski

Les intervenants

  • Raphaël Sikorski (Professeur de chant)

    Raphaël Sikorski est diplômé du Royal College of Music de londres.

    Il a travaillé avec Suzanne Danco, Iana Papandopoulo, Hughes Cuénod, Martin Isep, Roger Vignoles, Elisabeth Cooper, Tom Krause, Franck Villard, Graziella Sciutti, Renata Scotto…

    Il enseigne depuis plusieurs années le Chant Lyrique à Paris. En 2001 il crée le Cours Raphaël Sikorski (Cours de Technique Vocale).

    Il est partenaire du Laboratoire de la voix et collabore étroitement avec le docteur Elizabeth Fresnel.

    Il travaille avec le Maestro David Jones et s’attache à développer et diffuser en France les principes de l’école de chant Italo/Suédoise.

  • Eleonora Pacetti (Coach de langue)

    Eleonora Pacetti est diplômée de piano, d’histoire de la musique et d’harmonie auprès du Conservatoire National « G.B. Martini » de Bologne en Italie.

    A Florence, elle suit les cours de perfectionnement de piano de Lazar et Valentina Berman ainsi qu’une formation vocale auprès de la « Scuola di Musica di Fiesole ». Elle suit également les cours de perfectionnement du « Mozarteum » de Salzburg sous la direction de Andrzej Jasinski ainsi que ceux de l’Université de Brno en République Tchèque.

    Elle obtient en 2008 son Master en management du spectacle auprès de la Business School de l’Université « Bocconi » en collaboration avec le « Teatro alla Scala » de Milan en Italie.

    Elle est régulièrement invitée en tant que coach d’italien par l’ensemble « Le Poème Harmonique », et prépare avec eux  la tournée italienne du spectacle « Le Carnaval Baroque»,  la tournée du spectacle « Venezia » ainsi que le disque dédié à Monteverdi et à Marazzoli.

    En 2009 elle est l’assistante au Casting et le Coach d’Italien pour la production de Traviata dirigée par Gustavo Dudamel à Caracas au Venezuela.

    En 2008 et 2009 elle est également l’assistante du Casting Manager et l’assistante du coordinateur artistique du théâtre de la Scala de Milan (préparation du Calendrier de la saison 2009/2010, collaboration pour les projets : le “Progetto Pollini”, le “Ciclo Beethoven-Shönberg” avec Daniel Barenboim, le retour de Claudio Abbado à La Scala, etc…).

    Depuis 2006, Eleonora Pacetti intervient régulièrement au sein du Cours Raphaël Sikorski en tant que coach vocal.

  • Bertrand Halary (Pianiste – chef de chant)

    Après ses études au Conservatoire national supérieur de Musique de Lyon, Bertrand Halary se perfectionne auprès de György Sebök à l’Université de Bloomington (Indiana). Il entre ensuite à l’Opéra de Montpellier, puis, intéressé par l’aspect pédagogique, il rejoint le C.N.I.P.A.L. à Marseille. Il participe à différentes productions au Festival de Radio-France et de Montpellier, à l’Opéra de Monaco, à l’Opéra de Lyon, au Deustche Oper am Rhein de Düsseldorf, et à l’Opéra Bastille à Paris. Parallèlement, il assiste au piano de nombreux chefs, parmi lesquels Norbert Balatsch, Daniele Gatti, Armin Jordan, Gian Franco Masini, Antonio Pappano, Nello Santi, Pinchas Steinberg. Comme chef de chant, il travaille avec Roberto Alagna, Hildegard Behrens, Renato Bruson, Juan Diego Florez, Luciana d’Intino, Anja Silja, etc. Il se produit également en récital avec Alexia Cousin, Jean-Paul Fouchécourt, Marie-Ange Todorovitch, et en direct sur France Musique avec Sergueï Leiferkus, Thomas Moser, Béatrice Uria-Monzon, etc. A Aix-en-Provence, il est pianiste et chef de chant à l’Académie européenne de musique pour les masterclasses de Philip Langridge, Christa Ludwig, Margreet Honig, Graham Clark, Hakan Hagegard, Mireille Delunsch et Barbara Bonney.

Construction du stage

Pour pratiquer l’art du chant à un niveau international la maîtrise des langues est indispensable.

Un chanteur lyrique professionnel doit pouvoir donner l’impression en chantant dans une langue étrangère qu’il maîtrise parfaitement la langue.

Les points cruciaux pour une bonne maîtrise de la langue italienne dans le répertoire opératique

  • Comprendre ce que l’on dit
  • Maîtriser le livret
  • Maîtriser la prononciation de la langue que l’on chante
  • Maîtriser le rythme de la langue dans laquelle on chante
  • Associer technique, musicalité et maîtrise de la langue

Le travail avec le  coach d’italien se déroulera en deux temps :

  1. Travail sur table avec le coach de langue seul
  2. Travail avec le professeur de technique vocale et le chef de chant.
  3. I – Le travail avec le coach de langue et les chanteurs sera entièrement dédié à l’étude de la diction et de la phonétique italiennes appliquées au répertoire. Les points suivants seront abordés :
    – La prononciation

    • On apprendra, par un travail sur table, à bien prononcer le texte des airs proposés par les chanteurs.
    • Une attention particulière sera portée sur les points d’articulation des voyelles et des phonèmes italiens.

    – Résoudre les problèmes les plus courants de la prononciation italienne

    • L’accent tonique et l’accent de la phrase
    • L’appui des mots et le rythme des phrases de la langue italienne.
    • La reconnaissance des  voyelles dites ouvertes et des voyelles dites fermées
    • Les phonèmes typiques de la langue italienne (par exemple : le [λ] qui correspond à la graphie GL et le [η] qui correspond à la graphie GN).
    • Le redoublement des consonnes : « les bons redoublements », « les redoublements factices ».

    – L’étude des livrets

    • On soulignera les particularités du langage opératique, notamment dans la construction des phrases et la métrique.
    • Une compréhension profonde du livret nous aidera à la construction des personnages et à la caractérisation.
    • On repérera les mots-clés dans la phrase italienne en préparation de l’interprétation.

    II – Travail coordonné

    du professeur de technique vocale,

    du chef de chant et du coach de langue :

    1. Le professeur de technique vocale abordera les points suivants :

    • La gestion du souffle et le soutien
      Le chanteur doit apprendre à gérer la pression sous glottique.
    • L’accolement sain des cordes vocales
    • La place du voile du palais
    • La formation et l’homogénéité des voyelles
    • La dissociation langue/mâchoire
    • La formation des consonnes

    • La notion de projection : Le terme de « projection » est à prendre avec précaution. Il peut amener le chanteur à pousser sur son instrument.
    • L’application de la technique au répertoire

    Lorsque le chanteur commencera à travailler le répertoire italien, il lui faudra mettre en pratique les concepts appris lors des exercices.

    2. Travail avec le chef de chant

    • Le répertoire proposé sera travaillé musicalement avec le chef de chant

    3. Travail sur le répertoire avec le coach de langue,  le professeur de technique vocale et le chef de chant : on appliquera au chant tout ce qui a été abordé au cours du travail sur table
    – Chanter avec une bonne prononciation

    • Chanter avec une bonne prononciation rend non seulement le chant plus agréable, mais rend la technique vocale plus facile : si les voyelles sont en place et les consonnes bien prononcées, le soutien sera plus facile et le chant sera plus naturel.
    • On obtiendra de bons résultats avec moins d’efforts et plus de spontanéité.

    – Chanter avec le bon rythme du texte

    • Chanter avec la conscience du rythme du texte permet de donner vie à chaque mot et à chaque phrase.
    • L’accent sera mis sur le travail des récitatifs : le rythme de la langue est le moyen essentiel pour donner vie et expression à un récitatif.

    – Chanter en comprenant ce qu’on dit

    • La compréhension du livret est indispensable : elle permet au chanteur de « raconter une histoire » pendant qu’il chante.
    • La capacité d’interprétation du texte et du personnage a une importance capitale égale à celle de la performance vocale.

    III – Evaluation des candidats en fin de session

    La dernière journée de stage sera consacrée à l’audition des airs et récitatifs travaillés durant les 2 semaines de stage.

Ce contenu a été publié dans News, Stages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Stage de préparation au répertoire italien pour les chanteurs lyriques

  1. Maria Mattar dit :

    Bonjour mr Raphael sikorski je suis une chanteuse lyrique du liban je suis souvent de passage a Paris ma question est est ce possible de passer chez vous a Paris pour fairela technique vocal car j’ai du mal a attaquer les notes aigues. Merci d’avance Maria mattar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.